© 2017 CLUB89 - Conception graphique STUDIDEGRAPHISME.FR

January 28, 2019

December 9, 2018

October 13, 2018

September 14, 2018

April 4, 2018

March 28, 2018

February 11, 2018

September 28, 2017

June 8, 2017

April 25, 2017

Please reload

Featured Posts

LE SEXE DANS LE RAP

28/01/2019

 

« Sexe, violence, rap et flooze » me chantait Busta il y a presque 20 ans déjà. À l’époque je trimballais encore mon cartable, mon cahier de texte et mon doudou. Pourtant je me souviens que c’était l’heure de mes premières « Sexcitations » enclenchées par Pitt Baccardi ou de mes premiers guilis en m’imaginant « donner mon  corps avant mon nom ». Le rap c’est hyper macho ? Moi ça m’excitait vachement. 

 

Mais longtemps j’ai cru que j’étais chelou parce que je défendais intimement ma place de femme émancipée, alors qu’en parallèle je gueulais plus fort que tous mes potes les paroles de « toutes des tasspés » de TSN passé minuit ... Pourquoi cette vision du sexe dans le rap ne m’a jamais dérangé ? Pourquoi l’idée « d’écarter les cuisses pour un filet au fish » me fait rire ? Pourquoi quand Booba traite « ni putes ni soumises » de « sales connasses » je ne me sens pas concernée ? Pourquoi quand j’entends Matt Houston et Def Bond me dire « darling bouge ton boule » ça m’empower ? Pourquoi quand Hamza nous appelle « ses ptites putes » je le trouve trop chou ? 

Alors j’ai réfléchi et j’ai découvert que premièrement, la soumission dans l’acte sexuelle n’est pas pour moi quelque chose de dégradant ... mais plutôt une posture presque théâtralisée, donc assumée. 

Puis deuxièmement j’ai compris que ces mecs me touchaient. Et oui. Faut croire que le fait d’avoir grandi entourée d’hommes me permet de mieux les comprendre. 

 

J’avoue, si un jour je me réveillais dans la queue de Booba et que je réalisais que

1/ l’appareil féminin est mille fois plus complexe que le mien et provoque donc potentiellement des orgasmes encore plus puissants

2/ c’est elle qui va porter mon bébé pendant neuf mois puis le nourrir de son propre sein

3/ les douleurs d’un accouchement sont sans doutes 3 fois supérieures à celles de mes couilles qui se prennent un ballon de foot ... bah je me dis que c’est chaud pour ma streetcred ! Que c’est elles les guerrières en fait. 

 

Alors faut les comprendre, pas facile pour eux d’être à la hauteur. Pour ma part, si ces punchlines ne m’atteignent pas c’est peut-être que je n’ai jamais oublié ce qu’on valait. On est plus impressionnantes que ce qu’on imagine.

Et puisque le sujet d’égalité hommes-femmes est à la mode, il est nécessaire aujourd’hui de laisser le rap croire ce qu’il raconte. Pour une question d’équilibre.

Que celles qui ne sont pas d’accord « gardent la pêche », en attendant moi je voudrais remercier le rap pour cet échange de bons procédés. 

On vous a donné le goût de la pipe et vous m’avez donné le goût des mots.

 

Romie 2000

 

 

 

 

Photos de Robin Elkoubi

Livre BOOBA de Safia Bahmed Schwartz

 

Suivez Club89

 

Suivez Romie 2000

 

Please reload

DERNIERS AJOUTS

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon